• Exercice Franco-Suisse

    Exercice des organes de secours entre les jonctions de Boncourt et de Bure
    En préparation à l’ouverture du nouveau tronçon de l’autoroute A16 reliant la jonction de Boncourt à celle de Bure le 11 novembre prochain, les organes de secours procéderont à un exercice d’une certaine importance, le jeudi 29 septembre 2011 dès 18h30.

     

    Les intervenants seront confrontés à un accident de la circulation avec plusieurs voitures impliquées. Une dizaine de blessés devront être pris en charge par les secouristes.

    Le plus marquant dans cet engagement résidera dans le fait que les secouristes jurassiens seront renforcés par leurs homologues du Territoire de Belfort. En effet, conformément à l´Arrangement particulier signé en 2008 entre le Gouvernement jurassien et le Préfet du Territoire de Belfort, l´objectif premier retenu est de garantir l’efficacité et la rapidité nécessaires aux missions de secours transfrontalières. Aussi et en application de cet arrangement, les intervenants tant jurassiens que français du Territoire de Belfort seront à pied d’œuvre pour porter secours aux blessés. Il faut relever que c’est la première fois qu’un tel exercice, suivi dans le futur par une planification d’intervention, sera réalisé.

    Seront donc engagés pour cet exercice et pour les futures interventions les services sanitaires de l’Hôpital du Jura renforcés par les pompiers du Territoire de Belfort (SDIS 90) ainsi que le SAMU 90. Bien évidemment la REGA reste un interlocuteur privilégié dans de telles situations. Du côté des pompiers, le Centre de renfort de Porrentruy avec ses homologues du Territoire de Belfort sont et resteront les entités dévolues à la désincarcération et la lutte contre le feu. La police cantonale jurassienne pourra être renforcée dans certaines missions par le Corps des Gardes-frontière suisse, de la Police militaire basée à Bure ainsi que ses homologues de la gendarmerie nationale stationnés notamment à Delle.

    Ce ne sont en effet pas moins de 80 secouristes suisses et français qui seront à l’ouvrage ce jeudi soir. Un équipage complet de la REGA effectuera, en fin d’intervention, une démonstration de ses capacités opérationnelles dans de telles situations.

    Les buts principaux fixés seront la collaboration dans l’intervention et la conduite de toutes les forces tant suisses que françaises. Les processus d’alarme seront également mis à l’épreuve.

    Un riche parterre de représentants des Autorités cantonales et communales jurassiennes ainsi que leurs homologues du Territoire de Belfort ont été invitées à participer en qualité d’observateurs à cet exercice. Le secteur ne sera en revanche pas accessible au public durant cet exercice

    Source : http://www.journaldujura.ch/Nouvelles_en_ligne/R_eegion/106097


     

    Exercice Franco-Suisse sur l’A16 le 29 septembre 2011

    Photo de l'article

    EXERCICE FRANCO-SUISSE SUR L’AUTOROUTE A16

    Jeudi 29 septembre 2011 à 18h30, devant l’entrée du tunnel du Neu Bois sur le nouveau tronçon Boncourt-Bure, un grave accident vient de se produire

    Trois véhicules se sont percutés à l’entrée du tunnel dans le sens France-Suisse, puis un quatrième véhicule circulant dans l’autre sens, sans doute perturbé par le premier accident, s’est renversé et immobilisé sur le flan. Sur les neuf victimes, huit dont un enfant, sont malheureusement prisonnières de leur véhicule et une désincarcération s’avère nécessaire. Un des occupants parvient cependant à s’extraire et à donner l’alarme par la borne SOS au Centre d’Engagement et des Télécommunications de Delémont.

      

    L’alerte est immédiatement transmise aux centres de renfort incendie et secours (CRIS) de Porrentruy et Delémont, aux services sanitaires de l’hôpital du Jura et à la police cantonale jurassienne pour la Suisse ainsi qu’au centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS 90) pour les secours Français.

      

    C’est ainsi que 27 sapeurs-pompiers du SDIS 90 issus des centres de secours de Delle, Montreux-Château, Tourelles, Rougemont-le-Château, Beaucourt, Giromagny ainsi que de l’état-major et du service de santé et de secours médical ont participé à cet exercice. En présence de nombreuses autorités dont Monsieur le Ministre suisse Charles Juillard et un représentant de Monsieur le Préfet du Territoire de Belfort.

    Le poste médical avancé du SDIS 90 a été installé pour trier et prendre en charge les blessés légers, médicaliser les victimes les plus gravement atteintes sur place et préparer l’évacuation de ces dernières. Les cas les plus graves ont été transférés vers les centres hospitaliers spécialisés les plus proches par l’hélicoptère de la garde aérienne suisse de sauvetage (REGA). Les actions ont été coordonnées depuis le poste de commandement mobile (PCM) des sapeurs-pompiers français en collaboration avec le chef d’intervention suisse et le chef d’intervention sanitaire.

      
    Le cadre légal dans lequel les secours français (SDIS 90 et SAMU 90) peuvent intervenir sur le territoire suisse résulte d’un arrangement particulier signé le 6 février 2008 entre le Gouvernement de la République et Canton du Jura suisse et le Préfet du Territoire de Belfort.

    Cet exercice a permis de tester la coordination des moyens de secours français et suisses, la capacité de mise en œuvre du PMA à titre démonstratif et de démontrer la capacité de travail de l’hélicoptère de la REGA

    Article SDIS 90, service COM.
  • Départ DDSIS

    Vendredi 16 septembre, une cérémonie a été organisée au centre de secours de Belfort-nord pour célébrer la promotion et le départ du Colonel Stéphane BEAUDOUX

     

    Après plus de 5 années au sein du SDIS 90, le Colonel Beaudoux rejoindra le 1er octobre prochain le SDIS 54 pour y prendre ses fonctions de Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours de Meurthe & Moselle.

    IMG_6518

    Chaque discours a, non seulement, témoigné du profond respect et de la grande sympathie que le Colonel Stéphane Beaudoux a su inspirer autour de lui, tant auprès des sapeurs-pompiers que des autorités avec lesquelles il a entretenu d’excellents rapports, mais également, a rappelé son parcours et le bilan des actions réalisées depuis son arrivée au SDIS 90 en mars 2006.

    A l’occasion de son départ de nombreuses personnalités étaient présentes dont le Ministre, Jean Pierre Chevènement; les Députés, Damien Meslot et Michel Zumkeller; le Préfet, Benoit Brocart; le Président du Conseil Général et du CASDIS, Yves Ackermann; le Président de la communauté d’agglomération (CAB), Etienne Butzbach; le 1er vice-Président du CASDIS, Jean-Claude Mathey ainsi que le Président de l’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers du Territoire de Belfort, Jacky Perrin.

    Chaque discours a, non seulement, témoigné du profond respect et de la grande sympathie que le Colonel Stéphane Beaudoux a su inspirer autour de lui, tant auprès des sapeurs-pompiers que des autorités avec lesquelles il a entretenu d’excellents rapports, mais également, a rappelé son parcours et le bilan des actions réalisées depuis son arrivée au SDIS 90 en mars 2006.

    Source: http://pompiers90.fr