• Ste Barbe 2007

    Le pays de Franche Comté du 27 novembre 2007

    Sapeurs-pompiers Un poste médical avancé complet pour 2008 

    Le repas de la Sainte-Barbe a rassemblé 60 convives, samedi soir, au foyer Georges-Brassens de Beaucourt. Après les discours, les pompiers ont apprécié la soirée festive.

    Terrine de canard à l’Armagnac, filet de truite au Savagnin, trou mirabelle, lièvre ou biche et sa garniture, fromages, tutti frutti, buffet de desserts : le menu était alléchant, samedi soir au foyer Georges-Brassens, à l’occasion de la Sainte-Barbe.

    Un casque en résine sur chaque table

    Le décor était soigné avec, sur chaque table, un magnifique casque en résine réalisé par le sergent Christophe Jeanin, déjà auteur d’un emblème du centre, qui fait l’admiration de tous les visiteurs de la nouvelle caserne. Avant de déguster les mets appétissants, les convives ont eu droit à une longue série de discours. Le nouveau président de l’amicale, Thierry Lovy, s’est montré particulièrement ému au moment de prendre la parole. Il a établi la liste des manifestations auxquelles l’amicale a pris part. Il a également rappelé les mariages de Céline et Michaël Terzaghi, Frédérique et Jérôme Vaxelaire, Rachel et Julien Voisard, les naissances de Sydney et Savannah Dumont, d’Hugo Terzaghi et d’Erine Voisard, mais aussi le décès d’André Coulon.

    Quant au traditionnel arbre de Noël, il est programmé le dimanche 16 décembre. Pour l’occasion, chaque enfant bénéficiera d’un bon d’achat de 30 et d’un sachet de friandises. Puis, le chef de centre, Denis Galli, a pris le relais. Il a fait respecter une minute de silence en mémoire des pompiers disparus ces derniers mois dans l’hexagone, au cours d’interventions.

    Une sortie par jour

    Il a ensuite dressé les bilans de l’année écoulée, se réjouissant tout particulièrement de l’installation dans les nouveaux locaux de la rue Alfred Pechin, fonctionnels et agréables. 39 sapeurs-pompiers, dont deux femmes, une moyenne d’une sortie par jour, 2000 heures de formation, 91 000 heures d’astreinte à domicile : des chiffres qui démontrent la vitalité du centre.
    « Je tiens à saluer chacun d’entre vous pour votre investissement quotidien. Je remercie aussi très sincèrement les conjointes qui, par leur tolérance et leur soutien, nous permettent d’assurer pleinement notre mission de service public » déclare Denis Galli. Antoine Morandini, maire, et Cédric Perrin, conseiller général, ont souligné tour à tour le courage et le dévouement des hommes du feu. Le commandant Thierry Ugolin, représentant du Sdis, a donné les bilans départementaux avant d’annoncer une bonne nouvelle aux pompiers de la cité du Grammont : ils seront dotés, en 2008, d’un poste médical avancé complet.

    Daniel Daucourt

  • Sainte-Barbe 2007